Mataral-Sucre... 4 jours de piste et 7h de camion !!!

Publié le par Les Vél' Andeuses

DECOUVREZ TOUTES LES PHOTOS DANS L ALBUM MATARAL-SUCRE...

Nous revoilaaaa, apres 5 jours de stand bye !!! En qq mots, un bref recapitulatif de ces 4 jours de velo éprouvants, sous un climat aride et tres, tres chaud (pic a 50 degré), et un peu plus de 3000m de denivelé positif cumulé, sur de la piste et du sable... Gloups... bonne mise en jambe pour les jours et semaines a venir, sans compter l´altitude !!! 

Jeudi 9   Il est 9h lorsque nous quittons Mataral et notre petite chambre d'hotel á odeur de pipi de chat (cette fois !). Notre briefing de la veille au soir nous laissait penser que nous pourrions faire nos 160 kms de piste en 3 jours . Optimistes les cocottes ! Il nous en faudra 4, et l'arrivée sur les rotules, motivées par la chambre d´hotel qui nous attendait a Aiquile !!!
Le début de la journée commence plutot bien, ce jeudi matin, il fait tres beau, la route est encore asphaltée et plate... tranquille... sur les 30 premiers Kms, puis nous traversons le village de Pulquina...le bitume laisse place a de la piste sablonneuse et caillouteuse, les choses serieuses commencent !!

A Pulquina, une petite dame aux longues tresses nous accoste, elle porte sur elle un pin's Herba life (marque americaine de produits minceur) et nous emmene 2 min. dans sa casa, pour nous venter les merites de ses poudres de plantes aux vertues amaigrissantes ou grossissantes (selon) "  es bueno para la bicycletta !!! nous affirme t'elle, mais on lui retorque que nous preferons nos sachets de soupes lyoph.  et surtout des produitsnaturels !!! c´est quand meme un retour au source notre voyage! Petit sourire du jour !

Nous continuons notre route... la foret amazonienne disparait peu a peu, plus aucune sensation d'humidite car nous sommes maintenant dans un paysage aride, sec, bordé de cactus geants. Que calor !!! Pffff.... Apres 20 kms de piste, nous posons le bivouac en contrebas de la route, sur notre derniere montee du jour et apres 50 kms au compteur (mais seulement 20 de piste finalement... gloups). Il est 17h30, on monte notre super tente (5 min top chrono), et on sort le rechaud pour une bonne souplette champis/pasta. A 19h, on est au lit !! Ca change de la France ! hi hi hi... Finalement, en bivouac, on se cale sur la lumiere du jour, et quand il fait tres chaud, c' est quand meme mieux de rouler a la fraiche....

Vendredi 10  Lever 5h30, apres une nuit qq peu agitee (les camions roulent bcp la nuit ou le matin tot a cause de la chaleur, et... notre tente etait en contrebas...d'un virage !!! Vive les freinages/accelerations !!) Bon, c'est comme ca qu'on apprend, hein ?!! Les vaches et taureaux ont veillees sur nous toute la nuit (hein Ana, faut pas avoir peur du taureau qui te regarde fixement dans la nuit quand tu fais pipi !!!) lol
On decolle vers les 7h, 11 kms de piste avant le prochain village "Saipina" oú nous nous arretons dejeuner (oeufs brouilles, pain et café). On refait le plein d'eau (4L/jour/personne). L'eau est une des principales difficultées car il faut parfois faire 30 kms avant de trouver le prochain village et sur la piste, 30 kms peuvent vite representer une journee ( cas de J3) !!! Notre p'tit dej nous redonne des forces et c'est reparti... sur la route, en traversant un petit village, une maitresse d'école nous interpelle, en nous voyant passer et nous invite á rentrer dans sa classe, il y a environ 10 éleves, de 2 á 7 ans en moyenne. Nous racontons brievement notre voyage, et nous terminons par une ptite photo de groupe, pour le plaisir de tous. Moment chaleureux. ´

Les rencontres sont furtives, mais elles marquent nos journées de tous ces sourires partagés, ces échanges simples et tellement faciles, il suffit de démarrer la conversation! Les boliviens de la région de Santa cruz sont tres curieux de savoir d'óu l'on vient, oú l'on va, si la route est difficile, comment on trouve leur pays... Beaucoup de gentillesse. ..mais ils ne connaissent pas la France alors on va se procurer une carte postale du monde pour leur situer...
 Un chauffeur de camion a méme tendu une bouteille de soda á Ana, sur la route, pensant que nous étions trés certainement assoiffées... il fait vraiment trés chaud et souvent d'ailleurs, le principal de leurs activités se situe avant 12h le matin et apres 16h l'aprés midi... pas étonnant !!!
Les paysages sont magnifiques... entre déserts de cactus, canyons aux couleurs ocre/rouge, dominant le Rio qui dessine des lacets dans la vallée verdoyante... un vrai bonheur pour les yeux... pas pour les jambes, ca monte et descend assez regulierement, mais  heureusement pour nous, les montées sont régulieres  si on prend bien notre rythme!

Il est 15h30, lorsque nous décidons de poser le bivouac, au bord du Rio Mizque, c'est ideál !! Petite toilette, bricolage de mon vélo, dont le nouveau changement de vitesse (made in taiwan) du gentil reparateur de velo de Los Negros, vient de me lacher !! j'ai la poisse ! Il reste 80 kms de piste, petit plateau, 3 vitesses... je m'en contenterai.

Sam. 11  Nous avons pris notre rythme, lever 5h30, coucher 19h. C'est parfait ! Journée fatigante de par la chaleur, apres 20 kms, nous nous arretons au village de Pina colorada, oú nous nous rassasions d'une bonne assiette de pates épiceés + viande, chez une mama, avant de nous planquer sous un arbre pour faire une sieste. Une grosse cóte de + 10 kms nous attend, mais le cagnard nous oblige á patienter jusqu'a 16h... on remonte sur les vélos´... pas bien motivées... mais faut y aller, d'autant que ce village ne nous inspire guére !! Aprés  6 kms, on láche dans la montée... il est 17h30, faut bivouaquer avant la nuit... on se pose en vrac, toujours en contrebas de la route, et... toujours en plein virage !!! Pfff ... pas douées les filles !! lol mais parfois, y'a urgence et lá, on est crevé !!! Toujours les vaches pour nous tenir compagnies... et les camions bien súr !!

Dim. 12  Longue et derniére journée de piste. Ce soir, un bon lit et une bonne douche nous attendent... on optimise, départ 6h30 !! Faut finir cette satanée cote (2h)... dur de commencer la journée par une montée ! Le paysage aride nous devient difficile et long... vivement les montagnes et le frais !!

Au km 20, noux faisons halte á "Villa granado" . On s'avale une mega assiette de pates/viande sur la plaza et on discute un moment avec el señior au perroquet vert apprivoisé, le temps de qq photos.

On rachette de l'eau car on est á sec depuis qq kms dejá et c'est reparti pour 9kms de bonne grimpette, en plein cagnard cette fois... il est 13h30, mais trop envi du lit ce soir... il reste 27 kms de piste ... je rumine et sens mon mental qui flanche !! mais le positivisme d'Ana, ajouté á ma grande fierté (non, non, je vais pas craaaaaaaquer !!!) me motive. On continue... la pente est raide, la piste tres sableuse, il fait chauuuud...on pousse les 3/4 de la montée, c'est dur !!

Apres presque 3h á pousser, s'arreter, souffler... une grande descente nous tend les bras...youhouuuuuuuu
Aiquile n'est plus trés loin... 5 kms avant l'arrivée, on se fait interpeller par une famille, qui nous invite á boire leur boisson locale (mais fermenté, appelée "chicha"). La mama nous améne la soupe et qq grains de mais, un homme nous joue de l'harmonica...sympa, mais un peu insistant pour nous faire  rester... on s'eclipse tranquillement apres qq goulées de chicha... ca n'en finit plus...

On repart un peu pompette... encore 5 kms, petite montée et nous voici á Aiquile !!! Denivelé + du jour 1200m et 50 kms de piste. On est heureuse...on est allée au bout de cette 1ére grande étape  !! On féte ca avec un pollo con patatas fritas (poulet/frites) et nuit dans un p'tit hótel tranquille. Demain, on trouve un moyen de transport pour Sucre...

Lundi. 13  Lever 6h30, petit dej au mercado (marché local), puis nous allons nous installer á la sortie de la ville avec nos vélos et sacoches, á la recherche d'un camion pour Sucre. C'est seulement á 11h du mat. que nous trouvons un camion de brique rouge, qui accepte de nous prendre pour 35 bol. chacune (soit 3.5 euros), 7h de route, 165 kms. Et c'est parti........

Trajet long, chaud, poussiereux... mais économique !!! Arrivée á Sucre á 18h, on se pose dans un hotel 2 étoiles (4 euros la nuit avec ptt dej, rien á dire) . c'est le luxe.
Nous sommes donc dans la capitale juridique de la Bolivie, aux allures de vieille ville coloniale. L'ambiance est chaude et bondée, pleins de coins sympas pour boire ou manger... nous y restons 2 jours, le temps de visiter, nettoyer, bloger...
 
Bisous á tous
Sandrine
  

Publié dans Archives Octobre..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal CARRA 25/10/2008 23:47

Hello, les vel'andeuses!
Coco et Dominique ont visité hier en avant première le salar d'Uyuni , l'ile aux cactus et le lac Titicaca, grace aux photos prises en juin pendant mon voyage au Pérou et Bolivie, dont je garde un souvenir impérissable. ...Si j'avais 30 ans de moins je vous aurais accompagnées, mais maintenant, il me faudrait une mobylette! amités et tous mes encouragements. Chantal

Vivi 21/10/2008 01:09

Salut vous ! ma vie me semble bien fade à côte de la votre. C'est tt simplement passionant. Je vais recommander votre blog à une amie. Quand je lui ait raconte votre periple,elles vous trouve incroyable ett meurt d'envie de vous suivre.je vous envoie pleins d'ondes positives les filles.Vous etes vraiment supers...@+ big bisous.

Freddo 20/10/2008 22:24

coucou les filles... euhhh les Vel'Andeuses !
on ne se connait pas mais j'ai eu l'adresse de votre blog par un ami en commun.
juste un p'tit mot pour vous encourager et vous dire que...
... "ben c'est malin, maintenant vous m'avez mis des idées en tête" !!
profitez bien de votre périple et j'espère que dans votre préparation minutieuse vous avez réservé un séjour en thalasso à votre retour !!!
bon chemin...
bises
Fred

Les Vél' Andeuses 21/10/2008 03:18


Merci Freddo... mais qui est donc cet ami mystérieux ??? Pour la thalasso, on a dejá commencé puisque aujourdhui´, on sést retrouvé par erreur dans les bains thermaux (qu'on croyait étre une lagune
naturelle d'eaux chaudes), en fait, c'était la piscine locale, certes aux eaux chaudes...mais vraiment looooocale quoi... et nous, on avait que nos sous-vétements á notre portée,
donc grand moment de solitude... :-))) a+++  


Sosso et Marie-France 19/10/2008 16:17

coucou les vélandeuses ,un immense bravo pour cette belle aventure riche en rencontres et découvertes. Je vous suis de chez Marie-France. Solange.

Les Vél' Andeuses 22/10/2008 16:52


alors si le beaujolais s'y met.... :-) grosses bises a toute la family !


Sylvie&David 18/10/2008 12:45

Salut les filles,
Bravo pour l'effort.
On essaiera a Aqualone de faire du velo d'appart dans le sauna pour apprecier l'exploit !!!
Sandrine,la plongée c'est surement plus reposant!!
Bises

Les Vél' Andeuses 22/10/2008 01:42


Je saaaaaaaaais, la plongée est un sport de fainéant, c bien connu !! lol Bisous aux plongeurs et tout particulièrement à votre petite puce, qui doit changer bien vite !! sand