Le salar d Uyuni... on a roulé sur la lune...

Publié le par Les Vél' Andeuses

Ahhhhhhhhh les zzzamis ! changement de programme !! allez vite chercher vos lunettes de glacier, chaussez - les sur votre petit nez, accrochez vous, c' est partiiiiiiii , les velandeuses vous emmenent dans le plus vaste desert de sel  au  monde !

On pensait vous faire partager tout ceci en arrivant au Chili, apres notre traversée du Lipez, car la connection est difficile ici, mais  on revient de ces 3 jours tellement gorgées d' emotions qu' on a decidé de prendre sur notre temps de "" reposage et flemmardage"" pour vous  montrer cette magie... 
3jours de toute beauté et 200kms plus loin , voila ce que nous a inspiré le salar.....

Le salar est un ancien lac asseché,
dont il ne reste plus que la blancheur aveuglante du sel, a perte de vue...12000km2 de surface plane et dure comme du roc, a 3650m d'altitude...c' est parait - il la surface la plus plate  au monde...allez faire un tour sur google earth, pour vous rendre compte...
Le salar a vraiment besoin d'un article et d'un album pour lui tout seul....


Le salar est une personnalité a lui tout seul....
Dabord il se merite...pour le rejoindre nous avons du souffrir 30kms sur de la calamina, la pire piste du cycliste, une tole ondulée si dure qu'elle vous broie le dos, les fesses, le cou....avec un vent de face qui nous a fait progresser a 7km heure de moyenne...
Le salar est tres fier ...il n'offre pas facilement sa photogenie, surtout pas  au visiteur pressé...il faut le comtempler au lever du jour et au coucher du soleil...sinon il n' offre qu une vision blanche ultra aveuglante, de 10h a 16h....mais malgré tout  il reste de toute beauté... helas la plupart des tours operateurs n' organisent qu' une excursion de quelques heures...triste pour les visiteurs, bonheur pour le visiteur  solitaire comme nous !

Le salar en velo, c'est vraiment le sentiment de rouler sur la lune, sa blancheur, son arrondi a l' horizon, ses hexagones tel les crateres qu on observe sur notre astre nocturne....c'est completement envoutant, irréel, hallucinant...
c'est le silence absolu, troublé uniquement par le crissement de nos pneus qui ecrasent les cristaux de sel....
c'est tellement vaste que les 4*4 qui le sillonnent nous apparaissent comme des autos playmobiles, qu ' on voudrait attraper d' une main....
Quand on roule sur le salar, on se croit  seul au monde, on peut rouler les yeux fermés, aucun risque de louper un virage, heurter une voiture, rentrer dans un mur...les ilots  que l'on distingue  a l horizon sont a plus de 80kms...on est tranquille un moment....j ai pu faire une chtit' sieste americaine et reposer ainsi mes yeux !

En effet,  au milieu du salar, tronent de rares  ilots rocheux, d origine volcanique,  ...notre traversée du salar avait pour objectif de rejoindre l isla Incahuasi, une superbe ile envahie de cactus geants, et millenaires, a 80kms environ de Colchani, le petit village qui borde le salar...et qui vit principalement de la recolte du sel...

Amées de nos boussoles, coordonnés du village noté, (trop fooortes les girls ! :-) et  du  volcan Tunupa, (belvedere et super point de repere du salar) nous partons a sa recherche.....

Notre ile apparait au loin, au milieu du salar,  tel un mirage, d'abord flottant au dessus de l'horizon, curieux phenomene,  puis grossissant de plus en plus...visible a notre oeil pendant 50kms environ, on croit ne jamais l' atteindre.....a notre arrivée on est surprise par des 10zaines de 4*4 alignés, oups, dur retour a la realité...

Eux ont l'air encore plus hallucinés de nous voir....
2 extra terrestres a roulettes au milieu de cette immensité...certains viennent nous abordés, tellement intrigués de cette traversée....
Mais la verité c' est que le salar est un leurre pour le visiteur a moteur...il a l'air d'etre impenetrable, inabordable autrement qu' en 4*4...
j 'avais eu cette impression de difficulté il ya deux ans....peuuuuffff !  c 'est tellement faux....enfin ca depend de son humeur.....
Le salar est capricieux, s'il est bien luné, on pourra filer sur son dos a la vitesse d'une fusée, mais s'il est d'humeur  venteuse...alors c' est a 7kms heure qu'il faudra se cramponner pour le sillonner...

Mais pour les velandeuses le salar s'est montré le paradis du cycliste...deja par sa beauté, mais surtout par son sol,  cadeau innatendu comparé a tous les sols rencontrés !
 il suffit de partir avec une bonne provision d' eau, de se proteger de sa reverberation, et c'est parti pour le paradis terrestre....

On roule, des heures durant,  la tete liberée , mais aussi  pleine de pensée ...
je pense  notamment a mes 6 amis " 100% ", avec qui j ai sillonné ce salar il y a deux ans mois pour mois, en 4*4, derriere la vitre j'avais trouvé mon  reve , revenir le sillonner en velo, et voila, mon reve c'est realisé, ahhhhhhhh mais snnnnnniiiiiiiiiiiiif ca veut dire que je n ai plus de reve !!!!
Mais le salar est un faiseur continuel de reve,...et il m'a fallu quelques minutes pour en avoir un nouveau, celui d'y revenir avec ma famille, pour leur faire decouvrir ce lieu merveilleux...

Le salar rend nostalgique aussi, on se sent tellement petit et un peu seul face a lui...aujourdhui nous sommes le 01 novembre, féte de tous les saints, je ne peux pas m' empecher de rouler en pensant a mes proches reunis, et aussi a ma meilleure amie, pour qui c'est un jour bien difficile aujourdhui..... c'est la gorge nouée et les yeux embués que je vais le parcourir aussi....

Mais le salar est aussi bien facetieux, et nous reserve  plein de moments joyeux !


il offre un terrible terrain de jeux...mais ca je vous laisserai en decouvrir plus dans l' album...faudra etre un peu patient....on est en train de charger les photos...
..bon j'avoue on l'a bien aidé car on est un peu magicienne aussi...pas mal, hein ! :-)

3jours durant on a roulé sur la lune... on a méme fait plus fort que Neil Amstrong !!
 Ben oui, on ne s'est pas contenté de marcher , bien emmitouflé dans de grosses combinaisons, nous, non non  on y a pedalé, a la force de nos petits mollets, mais en plus dans le plus simple appareil !!!

Hi hi hi bande de curieux, je vous vois, vous etes en train de  lacher mon article pour foncer sur l 'album !!!
Et mais  revenezzzzzzzzzz !!!

Et oui, le nouveau leitmotiv des velandeuses c'est "roulé leger " :-)
mais bon on nous a toujours dit que le froid s' attrapait par les pieds et la ´téte, alors  on garde le bonnet et les chaussettes...
qui a dit qu'il gelait sur le salar ?

Le salar est parfois super grincheux, il nous offre un premier bivouac sans un brin d'air, merveilleux, mais le 2eme, surement fatigué détre defiguré par notre tente, genre un petit champignon bleu, il nous a hurlé sa furie une bonne partie de la nuit, menacant d'arracher notre tente....

nous sommes donc reparti le 3eme jour, lui surement ravi, car il nous a offert un vent nous poussant vers sa sortie , avec un 25kms heure de moyenne., et sans effort...!!

Vous voyez combien le salar est une personnalité a lui tout seul
, et c'est comme ca qu on l' aime !

Voila les amis, la magie du salar s arrete a Uyuni....
Village ou nous venons de revenir pour preparer un nouveau et long voyage....depart dans deux jours pour une traversée entre lagunes, volcans , vents hurlants et envols de flamands roses....

un nouveau voyage qui nous menera au Chili....

Avec le salar s' arrete notre voyage dans la derniere ville de  Bolivie...ahhhhh mais c'est trop triste !
nous y avons parcouru 970kms
....quand on repense a tout ce parcours, de la zone amazonienne, au plateau Andin, de 400M a 4000M d Altitude, tous ces paysages si differents  semblent faire partis d' un autre monde....
Mais , comme je viens de le dire,un nouveau voyage nous attend....


Adios amigos, Con todo mi carino...!!!

Ana

Publié dans Archives Novembre...

Commenter cet article

chaix catherine 27/11/2008 10:37

coucou les filles
vous êtes incroyablement "Bluffantes"les filles! .c'est génial ce que vous faites , merci à vous pour tous ses magnifiques reportages
on a hâte de vous revoir
bizzzzzzzz
catherine

Les Vél' Andeuses 28/11/2008 17:01



coucou Catherine ! je suis trop contente de te lire, j' espere que tout va bien !


 toi passionnée de montagne,  je suis sur que le licancabur et les andes te charmeraient a fond ! je t embrasse fort fort fort, a tres bientot !


ana



guillaume le cousin 19/11/2008 22:55

bravo la cousine c'est magnifique ce que vous vivez ! profitez bien de votre voyage,nous on pense fort a vous.
gros bisous

Les Vél' Andeuses 19/11/2008 23:33


Merci mon cousin !! Ouep, on profite à fond ... bons restos, milkshake à gogo... depuis qu'on est à San Pedro d'Atacama !! hi hi hi On renfloue les cuissauds et puis, y'en avait trop
marre du lyophilisé du soir et de ma bouillie du matin !!! L'aventure est belle, on ne s'en lasse pas !! Ne t'épuise pas trop dans la construction de la maison et passez un bon hiver
(chez môman !! lol). Gros bisous à vous. Sandrinette la cousinette   


frérot 16/11/2008 20:28

Ooh ma Ana'chou je lis et relis vos textes et on a toujours le même frisson que de te savoir si loin et dans un lieu si magique...Là je dois bien avouer que vous régnez plutôt beaucoup! :) J'te fais plein de gros bisous et je pense très fort à vous!!!

Les Vél' Andeuses 17/11/2008 17:17


hééé mais comment va mon roi preferé ! et oui, pour une fois c est pas toi mais ta soeur qui regne, lol !
j espere que ca buche bien a sté, veinard, c est super beau saint etienne, on echange de lugar si tu veux, lol
1000 bisous mon benichou cheri
ana


Jean-pierre SARTEAUX 15/11/2008 08:51

Bravo mesdames, GRAND BRAVO,vous vivez et vous nous faites vivre une aventure formidable.Je suis stupéfait par toute l'energie que vous avez déjà déployée et admiratif de sentir votre envie d'aller plus loin.
Je vais continuer de vous suivre régulierement et transmettre l'adresse de votre blog à ma belle fille Sophie, qui est institutrice car le suivi de votre aventure est une bonne leçon d'école.
FELICITATIONS et portez vous bien.
JeanPierre (un ami de votre père lui aussi électronicien du CNRS)

Les Vél' Andeuses 17/11/2008 17:27


Bonjour JEAN PIERRE, merci pour vos encouragements et felicitations !
mais nous sommes encore que des demoiselles, meme si l' age ferait que... :-)
en tout ca, on est tres fier d etre suivi par des membres du CNRS  !


ana


martine 04/11/2008 14:11

Ana, que d'émotion en regardant toutes ces photos et en lisant tes commentaires, que de poésie....Merci pour cette belle prose, tu m'as fait rêver durant cette lecture. Je repense à notre périple BOLIVIE 06 tu te souviens nous l'avions écris sur le Salar prés de l'île aux cactus.......
Vous vivez des choses EXTRAORDINAIRES profitez en à fond.
Bises.
MArtine.