De Puerto Natales à Punto Arenas...les Vel'Andeuses chez les pinguoins!!!

Publié le par Les Vél' Andeuses



Amigos ! Aujourd'hui je vous emmène en safari, genre 30 millions d'amis !!!

Apres deux jours à flaner à Natales, nous voila parti direction Punto Arenas, à la découverte de nos 1er pinguoooins, enfiiin !!!

 Petite rétro...nous quittons donc Puerto Natales, adorable petit port aux facades et toitures multicolores, après nos deux traditionnels jours consacrés à faire le plein de sommeil, de calories, mettre à jour le blog, donner des nouvelles aux familles et proches....la routine, quoi !

Sur La digue de Puerto Natales

Ce sera une étape observations et émotions, plus que découverte !

On le sait, ce ne sera pas  l' extase sur la beauté du parcours, on s' éloigne de nos sommets enneigés, de nos lacs bleutés,de nos parcs protegés, de nos pistes désertes.. ..

Mais c'est une étape pleine d' observations de la faune et de la flore, car la végétation et les animaux nous offrent un spectacle continu!.. et pleine d'émotions parce que ce sont ...nos derniers tours de roues sur le continent américain !!!!
 Punta Arenas est une ville portuaire située tout en bas du continent...ensuite, ...et bien...

c' est l' ile de la terre de feu, qui nous menera finir notre périple à Ushuaia !
sniiiif, c'est trop triste !!!!!

La route est belle en ce samedi 10 janvier, goudronnée et longiline...on a tellement peu roulé sur du bitume qu' a chaque fois on s' etonne de la fluidité et du silence accompagnant nos tours de roues !!!!

 
Tranquilou sur la route...
Ces 250kms qui nous sépare d'Arenas, on veut en profiter chaque seconde, et que ça dure au moins trois jours...
C'est la dernière étape sur terre pour les vél'andeuses !

La journée passe, sous un ciel et un vent plutot sympa, autour de nous des fossés fleuris qui bordent  des champs arides,  remplis de masses moutonneuses, qui s’éloignent derrière les barbelés au passage de nos étranges montures...

des couloirs de fleurs ...c'est l'été ici !

 Mais il y a aussi des forets d' arbres morts, argentés et verdis par les parasites, couchés par le vent....ces arbres moitié morts moitié vivants nous accompagnent depuis que nous sommes en Patagonie...
On se demande pourquoi tant de maladie !

Des forets malades....


On retrouve la patagonie de la ruta 40, mais plus verte, moins sauvage, plus d' habitations et toujours ces fameux panneaux indiquant les estancias !

 Ces estancias m' intriguent vraiment...je me demande ce qu' il se cache derrière ses barrières, souvent rouges...car on ne voit les batiments que très rarement ! ...je rève de sauter ces barrières...au moins une fois !..
En réalité ce sont de grandes fermes souvent familiales, perdues sur des terrains immenses de plusieurs milliers d' hectares, occupés essenciellement par les moutons....

Derrière ce portail en bois, un chemin de terre qui mène a l' estancia, mais il faut  souvent parcourir  des 10zaines de kms de piste pour l' atteindre, pas étonnant qu' on ne les voit pas souvent de la route ! !!!

Portail d'estancia si mysterieuse...

 lmaginez vous, le soir, quand vous franchissez votre portail, qu' il vous faille parcourir plus 10 kms d' allée pour atteindre votre maison !!! Démesuré !

Tout me semble démesuré en Patagonie
..... et meme les moutons !!!
Ils sont énoooormes, à chacun de nos passages ils partent lourdement en courant...ca nous fait bien rire, et dire qu' ils ne bronchent pas aux passages des voitures !!!! .. Ils ne ressemblent en rien aux moutons de chez nous...ils sont importés de Nouvelle Zelande, pour la qualité de la laine!

Reveneeeeeeeeeez !!! je veux juste un bout de laine pour mon écharpe !!!!!


 Aujourd' hui le vent nous est favorable, alors nous avalons les kms, on est bien, on est heureuse, on roule, on est dans notre bulle, on est liiiibre  quoi !!!!
Aux 100ème kms on s' impose de s' arreter , et oui, on a dit 3 jrs l' étape ! :-) mais surtout nos jambes sont croquées par les crampes, ca nous arrive de plus en plus souvent, un manque de flotte surement !

Pas évident de planter la tente sur ces terres pourtant désertes....parce que, tout est toujours cloturé !!!
Par chance apparait un restaurant genre bagdad café.....le vrai de vrai, avec la voiture au pneu crevée devant, un vrai clin d' oeil au film ! :-)

En bord de route, the bagdad café qui nous accueille...

On demande à poser notre tente sur son parking, et pour quelques pesos, on a en prime accès à une douche chaude, royal !!
Et puis bien sur...cela nous permet de passer un bon moment à l' abri du vent, autour d' un chocolat chaud et d' une belle part de gateau maison....

L' homme à tout faire de la propriété redouble de gentillesse, il a peur qu' on ai froid, que le vent nous gène....
Trop drole !!!
Tout en lui expliquant que tout va bien, qu' on est habitué, je m' installe par terre pour préparer mon coin cuisine, et là, il part en gromelant un non et je ne sais quoi...

Je le vois revenir avec un banc, un tabouret et une petite table, il ne veut pas non plus nous voir assises par terre !!! C' est finalement ravie que nous dinons toutes deux face à face, bien assises dans notre cuisine éxterieure !

Deux vamps bien installée à table...ca fait un peu peur :-)


Et là, on se dit, deux filles qui voyagent en vélo ont surement plus d' attention que les bonhommes... lo siento los chicos !!  :-)

Le lendemain 6 heures, nous décollons de notre bivouac- restaurant....
Cadeau du matin, un ciel incendiaire de toute beauté, et pas un souffle d'air...

5 heures, ce ciel de toute beauté motive à se lever !


De 6h a 8h, ce sont des heures riches pour prendre de l 'avance sur le vent.....il dort...mais plus que tout, ce sont à mes yeux les plus belles heures du cycliste !

La nature nous offre deux heures de cinema en plein-air,
c' est toujours la banane aux lèvres que nous enfourchons nos vélos, avec la hate de découvrir le spectacle du jour !

Le ciel déja, nous occupe un long moment, passant du feu au dégradé de bleu- mauve- gris, une vrai palette de peinture !!!

Notre ciel  a des allures de coups de pinceaux...

Ensuite, le ballet des animaux, les danses aériennes et les chants incéssants des oiseaux !!!
Ce matin un renard et son bébé nous coupent la route , s' enfuient dans les herbes hautes, pour s' arreter et nous regarder longuement, intrigués....
Ya pas à dire, c' est quand meme super émouvant comme spectacle pour débuter sa matinée !!!!

S ' ensuivent les valses des oiseaux, dont nos fameux coin -coin dont on ne connait pas le nom, qui nous suivent depuis l'ile de Chiloé, ils ont un long bec très fin et crochu, et émettent un genre de coin coin qui résonnent tjrs très fort et très loin...mais ce ne sont pas des canards !!!

Les rapaces, eux, attendent sagement sur les barrières, ou sont en plein festin en bord de route, suite a l' écrasement nocturne d' un lapin...hélas très frequent vu tout ce qui jalonne la route... Mais il y a aussi des lièvres bien vivants, qui sautillent dans tous les sens dans les champs !!!

El condor pasa...enfin il ne passa pas vers nous, c'est juste un vautour, lol

Et puis, bip bip l'autruche fait parti de notre décors quotidien, elle s' amuse à passer la barrière dans un déhancher assez rigollo, mais pour bip bip faudrait m' expliquer à quoi ça sert son élevage....( à ma connaissance...ça se mange pas ?)

Pleins de Bip bip !!!!

Enfin, il y a plus classiquement des vaches, des chevaux, encore quelques lamas , et des fermiers, en mode cavalliers, qui se promènent sur leurs terres en galopant...

Le long d'une barrière, un panneau nous ramène très vite  sur terre....
 ""danger, terrains minés""....vestiges des années dictaturiales, du temps de Pinochet....

Il n'y a pas que des petits oiseaux dans les champs...


Aujourd' hui sera une longue étape, on a un seul but...poser le bivouac en face du détroit de Magellan!!!
Ce Magellan qui m' a bien fait ch... enfin je vais écrire suer, en classe primaire... ( une pensée pour les élèves de l'école Martel , qui nous suivent...courage... pour tout ce qu' on vous fait ingurgiter ! )

Donc ce Magellan, ,je m' enfoutais royalement de sa découverte du passage entre atlantique et pacifique, mais là, ce mythique détroit prend une toute autre dimension !!!

Car le bout du continent Américain est une grande étape dans le voyage des vel' andeuses...ça sent un peu la fin..... C' est au bout de 120 kms qu' apparait enfin la mer !!!! wahouuuuuuuuu on est comme deux dingues !(non, pas dindes..)

Derrière, il y a la mer...rien ne nous empechera de camper face à Magellan!

Cette fois ca y est, ce détroit n'est plus un nom historique sorti d'un bouquin, il prend forme devant nos yeux !!!!
Pas d'autre choix que de grimper une barrière pour bivouaker, enfin disons que lorsqu'une vél'andeuse a une idée... :-)
C'est encore en compagnie de nombreuses vaches que nous passerons la nuit....greeeee...

C' est donc tout notre petit monde (santiago, gabby, sand, moi et nos 10 sacoches) qui escalade la barrière et qui part, 300m plus loin, en haut d' une colline surplombant le détroit, s' installer pour notre bivouac historique....

Notre beau bivouac.....



Lundi, nous arrivons rapidement à Punto Arenas....la ville aux chats volants !!!

Il se dit que le vent s' engouffre avec une telle violence dans ses ruelles, qu 'il s' y passe régulièrement des actes tragi-comiques ...
genre l' envol d' un chat (?), la chute d' un piéton, ou son "assommage" par un panneau publicitaire, ou une tuile....on va ouvrir l' oeil, j' vous l' dit !!!

Nous posons nos sacoches dans un hostal routard assez "auberge espanol", nous sommes rejointes dans notre dortoir par 5 israéliens que nous rencontrons sans cesse depuis...Coyaique !
A chaque fois c est des ""ben ça alors, encore vous, encore le meme hostal ""
Ca devient carrement fun, aussi nous leur donnons un rendez -vous imaginaire à Ushuaia!

Mardi, nous partons à la découverte de nos pinguoins.... une excursion en bateau dans le détroit , avec une éscale sur une ile, lieu de vie et de reproduction de nos petits manchots...

En arrivant sur l'ile Magdalena...

Deux heures de navigation dans le détroit...encore une fois on ne peut que penser a ce marin aventurier du 16ème siècle, qui révolutionna le commerce des épices avec la découverte de ce racourci entre les océans (an 1520, petit mémento, facile, je sors du musé) !!!
On est sur un gros ferry, et lui voguait sur un magnifique voilier, sur une mer déchainée (bon...c'est la légende :-)
Mais pour nous, la mer est calme, oufff, on n' a pas trop le pied marin !!!!

On a la chance d' observer d' inombrables espèces d oiseaux, de cormorans, tous plus bruyants et amusants les uns que les autres...mais la star, c'e st quand meme le pinguoin !!!!!!
je vous laisse decouvrir nos amis noir et blanc, en nombre dans l' album!!!...........

Bebé sortant de son nid

Quel luxe de les observer vivre dans leur environnement naturel !!!...c'est pas trop ecolo...mais pourtant ils ont l'air si paisible  ! on circule sur l'ile, sur un chemin balisé, bien sur , et défense de les toucher...

Punta Arenas est une grande ville comme on en croise peu, alors on flane sur ses places, marchés artisanaux, musés, en attendant notre bateau pour la terre de feu, jeudi matin...

La terre de feu, aujourd'hui encore on n' est pas sur de l'origine de son nom.
Certain l' attribue à Magellan, qui vit en arrivant des feux de camps indiens, et la nomma terre de fumée, mais d' autres soutiennent que ce nom provient de la couleur rouge qui caractérise les montagnes de l' ile, tout simplement !

Nous vous retrouverons a Ushuaia, a environ 500kms de là. Ushuaia.. c'est la ville la plus australe du monde, surnommée par les Argentins le bout du monde (el fin de mundo)...

Le bout du monde, on ne peut rever mieux pour la dernière étape des vel'andeuses !!!
Alors rendez -vous .....au bout de notre route !

Ana

ps/ je charge ces deux pinguoins de vous transmettre muchos besos !!!

Smaaaaaaaaaaaaak !

Petite vidéo papouille

Publié dans Janvier

Commenter cet article

MIALHE 14/07/2013 10:40

Bonjour,

Je découvre votre magnifique aventure.
Nous nous apprêtons à parcourir les Andes nous aussi à vélo, d'Ushuaïa jusque la Colombie.
Nous partons début octobre et nous posons 1 000 questions.
Nous serions ravis de pouvoir en discuter avec vous et d'avoir 2-3 conseils.
Voici notre mail: LESCOQSENSELLE@GMAIL.COM

Merci
Greg

Les Vél' Andeuses 01/10/2013 00:06



Il me semblait avoir répondu à votre message, mais j'ai un doute maintenant. Etes vous partis ? avez vous des questions ?


Sandrine, vel'andeuse



chauhan 17/03/2011 10:44


Bonjour du Nepal ,j,aimerais bien discuter avec vous ,je m,appelle chauhan ,je suis un nepalais ,je suis guide de montagne et je cherche du travaille saisonaire en france ,merci de me donner du
conseille a bientot et j,espereque de vous lir bonne journnee


Les Vél' Andeuses 17/03/2011 13:43



salut chauhan, quel hasard que tu tombes sur notre blog de voyage à vélo, je suis la brune Sandrine, on se connait déjà, bien sûr, j'ai d'ailleurs encore tout un dossier à toi. Je travaille en
montagne actuellement. je vais me renseigner autour de moi, auquel cas j'ai déjà un dossier à fournir.


Ecris moi plutôt sur mon mail : sandrine.robin10@wanadoo.fr


a+++


sandrine



didier 12/09/2010 17:50


Salut les filles,

Voilà de belles rencontres et ce campement face a Magellan, torp top.

Pourriez vous me contacter svp, j'aurais quelques questions sur mon futur voyage si cela ne vous dérange pas, merci les filles.


Les Vél' Andeuses 12/09/2010 22:38



Salut Didier,


voici mon mail : sandrine.robin10@wanadoo.fr


hasta luego


sand



Anne-Marie ROMANET 26/01/2009 21:20

Bravo Anne-Laure...Tu ne me connais pas, mais je suis une "cops" de Zaza et Coco et hier soir j'ai appris ta bonne folie par Coco et Dominique avec qui je mangeais à NDV. Je suis sûre que ta vie est transformée par ce que tu as vécu, notemment la traversée du désert. .. J'avais envie de te faire un petit coucou avant ton retour... et j'espère qu'un jour je pourrai t'embrasser à Venasque.
A bientôt donc. Anne-Marie

Marcel et Yvette Rouxel 25/01/2009 14:09

Merci Anne-Laure, à toi et ta copine, pour ces comptes rendus si vivants et si touchants. Nous sommes dans l'admiration de votre manière d'avoir si bien réussi cet extraordinaire voyage ... Et qu'allez-vous faire de tous vos récits ? J'imaginerais bien un livre passionnant magnifiquement illustré avec plein de vos photos ... Mais sûrement ce serait un gros travail après le retour ...!
Bonne fin de voyage, bonne rentrée , et très gros bisous